RTFT contribue à la réalisation d’un projet culturel majeur: la salle Georges-Codling et le 28 rue du Roi

La nouvelle salle Georges-Codling, affichant complet, a présenté le premier spectacle d’Azimut diffusion le 24 septembre, en accueillant Isabelle Boulay. Les spectateurs sont entrés au 28, rue du Roi et ce fut le premier « WOW ! » en découvrant le grand hall Rio Tinto Fer et Titane, ainsi nommé en reconnaissance de l’importante contribution de l’entreprise à ce projet culturel d’envergure. Après avoir surmonté bien des embûches pendant dix ans de travail et d’efforts, Azimut diffusion et ses partenaires voient s’achever un des grands chantiers en ville pour donner aux gens de la région des installations culturelles flambant neuves.

RTFT, partenaire de longue date et acteur majeur de la campagne de financement

« Depuis plusieurs années RTFT est partenaire de nos activités de diffusion », rappelle Marie-Josée Bourbonnais, la directrice générale d’Azimut diffusion, reconnu à titre de diffuseur majeur par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Le projet de rénovation de la salle Georges-Codling et du marché Richelieu, le 28 rue du Roi, a démarré en 2007. La salle, gérée par Azimut, n’était plus adéquate depuis longtemps et la Ville cherchait une nouvelle vocation pour le marché Richelieu. « Le projet était évalué à 8 M$. Le ministère de la culture et des Communications a alloué 5,2 M$, la Ville 1,8 M$ et Patrimoine canadien 789 000 $. Nous devions assumer le reste, soit 211 000 $. » En 2014, Azimut a donc réalisé une campagne de financement, menée par Sylvain Simard et l’équipe de gestion Alter Ego.

« RTFT a répondu tout de suite présent, accordant le deuxième don le plus important. Au total, nous avons recueilli 374 000 $. Cette aide du milieu, notamment la contribution de RTFT, était indispensable à la réalisation du projet », affirme Marie-Josée, qui précise : « Ce don a été fait au Marché des arts Desjardins et à la salle Georges-Codling qui y loge, et non pas à Azimut diffusion, le gestionnaire du bâtiment, qui appartient à la Ville. »

Une salle de spectacle professionnelle du 21e siècle

« Grâce à l’implication du milieu, dont le partenaire majeur RTFT, nous avons désormais une salle de spectacle de 345 places entièrement rénovée et bien équipée, en plein cœur du centre-ville. Autant les artistes que les spectateurs nous disent à quel point ils aiment cette salle toute neuve, son décor noir et rouge, ses équipements scéniques et la qualité exceptionnelle de l’acoustique. » L’offre culturelle de la région est ainsi bonifiée et le bâtiment rénové générera d’importantes retombées économiques dans le centre-ville.

Le hall Rio Tinto Fer et Titane, lieu d’accueil dédié à la culture

Pour le hall Rio Tinto Fer et Titane, l’architecte Éric Champagne a conçu un décor d’inspiration industrielle, avec ses colonnes en béton sandblasté et son escalier en acier, qui rappelle la vocation économique de la région. Beaucoup plus spacieux qu’avant, le hall loge la billetterie et bientôt un bar où les gens pourront prendre une consommation avant le spectacle. « Le hall est un lieu d’accueil, de rassemblement. Nous voulons en faire un espace multifonctionnel dédié à la culture, en y tenant diverses activités comme des conférences, des lancements de livres ou de petites expositions en lien avec les spectacles. Ce sera un lieu très animé ! Donnant sur l’extérieur par plusieurs portes, il sera aussi une belle vitrine pour Azimut diffusion », conclut Marie-Josée.

« Toujours soucieuse de supporter le développement économique, socio-communautaire et culturel de la communauté, RTFT est fière d’avoir contribué à la doter d’un lieu de diffusion culturelle digne des grands centres, qui constituera également un outil de  croissance économique et touristique », d’affirmer Sylvain Paul-Hus, directeur général  Rio Tinto Fer et Titane à Sorel-Tracy.